Un chien un bien ou un mal ?

25-10-2019 à 11:30:41
En supposant des survivalistes en situation "K2KK xxl" avoir un chien finalement bilan positif ou négatif ?
Car certes un chien a de nombreux atout pour la garde, la chasse ou la traque, la détection flair incomparable , ouïe bien plus performante.
Même pour le sauvetage pour certaine race.
D'un autre coté cela suppose "une bouche" de plus à nourrir, même si cette bouche est capable en partie du moins de subvenir à ses besoins selon l'endroit ou vous vous trouvez.
Finalement ma principale interrogation n'a pas trait au coté matériel de la présence d'un chien, mais sur celui de notre stabilité psychologique...
Et là à voir dans quel état nous sommes toujours 4 semaines après la mort de notre Dryade, je m'interroge.
Certes un gros (ou petit) nounours est un réconfort certain en K2KK, mais dans une telle situation la perte de ce compagnon ne pourrait elle pas devenir, pour certains un peu plus "faibles", fatale ?
Comme pourrait l'être la perte d'un très proche ?

Seuls les paranos survivent !
  • Liens sponsorisés



jcn

25-10-2019 à 20:04:40
personnellement, il y a presque toujours eu des chiens à la maison quand j'étais petit.
enfin, un seul à la fois. et à chaque décès, c'était le drame, avec toujours un délai avant d'en reprendre un.
ça apprend le deuil aux enfants d'une certaine manière ...

quand on prend de l'âge et que les enfants sont partis, les chiens, les chats prennent sans doute une place plus grande, ce qui aggrave la peine.

les chiens seront sans doute très vite ciblés si des malfaisants s'en prennent à vous, donc il faudra se préparer à les perdre.
comme il faudra se préparer à surmonter de nombreuses pertes, de tous ordres ...

c'est sûr que ça pourra être un coup fatal au moral ...

c'est toujours une goutte d'eau qui fait déborder le vase ... quelle sera la goutte d'eau qui vous amènera au renoncement ?

il n'est pas inutile d'y réfléchir dès maintenant.

"s'entraider, ou s'entretuer, ça se prépare" Y. Cochet
05-11-2019 à 12:02:56
plus de chien(s) a la maison, c'est un drame quand on le perd.
  • Liens sponsorisés